La conférence sur la traduction de Jonetsu 2.0 en vidéo !

Bonjour à tous !

Elles ont pris un peu de retard mais ne vous inquiétez pas, elles arrivent ! Je parle bien évidemment des vidéos des conférences de Jonetsu 2.0. La preuve dès aujourd’hui, avec une nouvelle VOD : cette deuxième conférence évoque les différences de traduction entre manga, anime et même jeu vidéo.

On vous rappelle également que si vous avez des disponibilités et des compétences pour nous aider au montage, n’hésitez pas à nous contacter : plus de monteurs = des conférences montées plus vite !

Comme d’habitude, la conférence est disponible sur notre chaîne YouTube et vous pouvez la regarder ici-même :

 

 

Comme expliqué en description de la vidéo, nous avons découvert sur plusieurs conférences des soucis de captation des micros, ce qui explique la qualité sonore plutôt dégradée ici (car nous avons du utiliser les micros des caméras à la place). Nous avons fait notre possible pour que les intervenants restent audibles le long de la conférence mais nous sommes désolés pour ce désagrément et nous espérons que vous pourrez tout de même profiter de cette discussion très enrichissante.

Bon visionnage et à bientôt !

dimanche
16 h 30
Traduction de manga / traduction d'anime, quelles différences ?
logo-Black Studio

La traduction d'une oeuvre est toujours une affaire délicate. Comment faire passer des nuances qui n'existent pas dans la langue cible ? Que faire des jeux de mots, des titres honorifiques?
Si ces problématiques se posent toujours aux traducteurs, elles ne se posent pas forcément de la même manière selon le support de l'oeuvre sur laquelle ils travaillent. C'est ce que se propose de mettre en lumière cette table ronde entre deux professionnels de la traduction.

 Exemple d'adaptation plutôt originale sur le fabuleux Les vacances de Jesus & Bouddha, publié chez Kurokawa

 

 

Un exemple dans l'animation : comment traduire "Ika Musume" ?

Exemple dans l'animation : comment traduire "Ika Musume" ?

 

En quoi les contraintes de traduction d'un manga diffèrent-t-elles de celles d'un animé ? Quel cadre imposent un sous-titre, un doublage, un lettrage ? L'influence du support joue t-elle sur l'adaptation, ou par exemple sur le vocabulaire employé ?

Toutes ces questions et beaucoup d'autres trouveront leurs réponses dans ce dialogue entre Pierre Bancov, habitué de la traduction d'animé et de jeu vidéo, et Anaïs Koechelin, traductrice pour des grandes maisons d'édition manga. Ils partegeront leurs expériences de traduction et d'adaptation multi-supports, sur ces problématiques et bien d'autres encore.

Intervenants :

Pierre Bancov

Pierre Bancov alias « PbSaffran » est un traducteur maîtrisant le français, le japonais et l’allemand. Il a notamment travaillé sur la version française du jeu Pokémon, ou sur l'animé Yatterman Nights pour la plateforme de VOD Viewster.
Outre ces activités, il a pris l’initiative de traduire seul le visual novel Higurashi no Naku Koro ni, qu’il a vendu sous le nom Le Sanglot des Cigales. 

Anaïs Koechlin

Anaïs Koechlin est traductrice depuis 2009 dans le domaine de l’édition manga. Elle traduit aussi des livres, des albums jeunesse, des jeux vidéo et des choses plus techniques. C'est une passionnée de mangas et de littérature japonaise depuis de nombreuses années et les langues et la linguistique ont toujours fait partie de sa vie. Côté mangas, elle travaille pour les éditions Pika, Kazé, Akata et Philippe Picquier. Avec son mari, elle a fondé le B.L.A.C.K Studio, qui est un regroupement de prestataires indépendants (lettreurs et traducteurs).

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *