Guide du visiteur en convention

Dans l’association Nijikai, nous organisons une convention mais nous en sommes aussi des visiteurs et ce depuis déjà bien des années ! Ainsi, pour vous partager notre expérience et ne pas faire que la vôtre soit mauvaise à Jonetsu comme ailleurs, nous vous proposons ici un guide rapide pour bien vivre une convention.

 

Prévoir votre budget

En général, pour tout un week-end en convention, vous aurez à gérer les dépenses suivantes :

  • Le prix d’entrée de la convention : comptez de 3 à 20 euros par jour de convention, selon sa taille et le jour choisi.
  • Le prix du transport : un billet de train, puis de métro/bus/RER/tram, ou bien de parking si vous venez en voiture. Si vous séjournez en hôtel, celui-ci propose peut-être une place de parking, pensez à vérifier ! Pour Jonetsu, différentes solutions sont illustrées sur la page d’Infos Pratiques pour avoir un trajet optimal en temps et argent.
  • Le prix de l’hébergement : pour un hôtel, on arrive rapidement à 60-80€ par nuit et par chambre. Vous pouvez ainsi baisser le prix jusqu’à 20€ si vous dormez à 3 dans une chambre.
  • Le prix des repas : selon la qualité, peut varier entre 5 et 20€ par repas. Mais pourquoi ne pas simplement profiter des sandwichs au poulet de Jonetsu ?
  • Vos achats sur place : cela peut-être des DVD/BluRay, des mangas, des artbooks, des figurines, ou tout autre goodies…Là, le prix variera beaucoup selon vos envies et votre porte-monnaie !

 

 

Bien préparer vos affaires

L’idée principale à garder en tête est de ne pas trop s’encombrer. Ce sera très gênant pour vous et parfois même pour les autres si vous devez ramener beaucoup d’affaires sur vous. Les conventions se passent en général dans des grandes villes, et il y aura de ce fait souvent des magasins ou pharmacies si une urgence se présente. Vous devez gérer à la fois votre budget, votre confort personnel, et le poids et l’encombrement de toutes vos affaires selon ce que vous avez à portée (une voiture ? une chambre d’hôtel ? un vestiaire à la convention ou non ?).

Si par exemple vous tenez un stand, vous aurez de toute façon beaucoup d’affaires et même de cartons contenant des goodies ou du matériel technique. Mais si vous n’êtes que simple visiteur, ne prenez pas de pulls ou jeans en 5 exemplaires, ce sera plus encombrant qu’utile. Imaginez en plus si vous prévoyez de faire beaucoup d’achats !

Toutefois, certains objets demeurent indispensables et pensez à bien les avoir sur vous les jours J :

  • Vos billets de transports, d’hébergement, et d’entrée dans la convention (évidemment)
  • Votre porte-monnaie/porte-feuille avec de la monnaie, au moins une pièce d’identité, carte bleue si nécessaire, carte Vitale et autres attestations médicales.
  • Une portion d’aspirine ou assimilé (poudre, gélule…) et vos anti-histaminiques si vous avez des allergies. Pas la peine de prendre plus sauf si vous avez un symptôme très gênant la veille et de quoi l’apaiser. La plupart des grosses conventions ont un service médical, et les autres auront des pharmacies toujours proches.
  • Un paquet de mouchoirs. C’est compact et toujours utile.
  • Votre téléphone portable et son chargeur (ou un cable USB). Gardez en contact ou notés quelque part vos amis qui viennent à la convention, évidemment prévoyez un point de rendez-vous. Pensez à mettre un code de verrouillage fiable, et éventuellement faites une sauvegarde de son contenu sur votre ordinateur pour éviter tout problème en cas de vol ou de parte. Pensez à mettre des indications de contact en cas de perte (sur un téléphone Android : Paramétres  > Sécurité > Message sur écran verrouillé).
  • Des chaussures confortables : évitez des paires neuves ou des talons. Des baskets habituelles ou autre feront très bien l’affaire. Vous risquez de beaucoup marcher, donc pensez-y pour éviter des ampoules !
  • Si la météo est mauvaise ou variable, un petit parapluie comme celui-ci est un bon investissement. Il prendra moins de place qu’un K-Way ou un imperméable, et vous protègera efficacement de la pluie de toute façon.
  • Pour l’hébergement en hôtel le cas échéant :
    • Brosse à dent/dentifrice : trouvable parfois en distributeur dans certains hôtels, mais bon.
    • Les hôtels fournissent quasiment toujours serviettes et savon, mais si vous avez des besoins particuliers ou pas confiance, prenez votre shampooing et votre savon.
    • Des vêtements pour un nombre de jours adéquats (n’oubliez pas de sous-vêtements, quoi), pour dormir également.

 

D’autres éléments sont plus facultatifs mais pourront trouver une utilité :

  • Une liste de vos affaires au format numérique ou non, pour vérifier que vous n’oubliez rien.
  • Un appareil photo (vérifiez sa batterie ! Et pensez à prendre le chargeur si jamais vous jugez ça nécessaire) en bon état et fiable. Pensez à sauvegarder le contenu également, histoire de faire de la place et en cas de perte.
  • Une console de jeu portable peut aider à faire passer le temps ou s’amuser dans la file d’attente.
  • Pensez aux écouteurs (et votre lecteur MP3/MP4 si ce n’est pas votre téléphone). Ils pourront aussi vous aider si vous voulez téléphoner pendant la convention.
  • Si vous voulez vous retrouver avec des gens que vous connaissez pas ou peu, prévoyez un signe distinctif, voire un badge avec nom (si jamais vous l’avez vous-même oublié).

 

 

Les billets d’entrée

Il est toujours préférable de prendre des billets en prévente pour une convention si vous êtes sûrs d’y assister. Les caisses sur place sont toujours lentes, et vous y gagnerez nettement surtout dans les grosses conventions. Pas la peine de vous faire livrer les billets, passez plutôt par des billets à imprimer vous-mêmes (en PDF, en général) ou à retirer dans des enseignes ayant des services de billetterie : Auchan, FNAC, Leclerc, Cultura, etc.

Si vous choisissez de garder un billet numérique sur votre téléphone (à faire scanner), pensez quand même à imprimer un exemplaire, ça évitera les problèmes si par exemple votre téléphone plante ou que le scan ne passe pas. Prenez-y vous assez vite si c’est possible, surtout si vous devez réserver des transports.

 

 

Le transport

La SNCF reste un système très fiable si vous devez traverser la France sur un trajet assez long. Pour éviter les mauvaises surprises, essayez de réserver les billets aller-retour le plus tôt possible et vous bénéficierez des tarifs dit « Prem’s », qui sont non-échangeables et non-remboursables, mais peu élevés. Ils sont en général disponibles à partir de 3 mois avant la date souhaitée, avec assurances payantes si vous le souhaitez.

Pour les trajets en ville (par exemple en métro), essayez de voir si vous ne pouvez pas partager un carnet de tickets si vous venez en groupe. Ce sera plus rentable et vous pourrez même les garder d’une année à l’autre, en général. Pensez bien aux correspondances et aux durées de validités des tickers si vous avez pas mal de trajet à faire !

 

L’hôtel et l’hébergement

Si vous venez de loin et que vous n’avez pas de proche ou de famille pour vous héberger, la solution la plus courante reste l’hôtel si vous faites plusieurs journées de convention ou voulez de la marge pour vous reposer. Il y en a en général au moins un voisin de chaque lieu de convention. Toutefois, il est à réserver le plus tôt possible, dès que vous avez les dates de la convention (quelque chose comme 6 mois avant, par exemple) et si vous le pouvez.

Pour Japan Expo par exemple, le hôtel le plus proche est souvent très vite complet. Pour Epitanime, un hôtel voisin pourtant rarement complet l’était en 2015 à cause de la Coupe du Monde de Rugby qui avait lieu en France cette année-là ! Soyez vigilants à d’éventuels gros événements ayant lieu, particulièrement dans les grandes villes. Dans le cas d’Epitanime, il y a d’autres hôtels très proches donc pas de souci, mais ce n’est pas toujours le cas. Attention : certains hôtels ne permettent pas l’annulation de réservations.

Réserver une chambre d’hôtel a ses avantages:

  • Pour les conventions où l’on peut entrer/sortir comme on veux grâce aux bracelets, ça permet de déposer tous vos achats ou affaires non indispensables dans sa chambre, sans devoir les trimbaler toute la journée et être encombré ;
  • Le plus souvent, cela évite d’avoir à utiliser des transports en commun (qui, pas de surprise, seront souvent blindés les jours de convention) ;

Sur les sites de réservation de chambres, il arrivent souvent de voir des réservations au même prix pour 2 comme 3 places. Il est plus rentable de prendre 3 places en invitant éventuellement un ami supplémentaire : plus vous serez nombreux, plus vous pourrez diviser le prix pour payer moins cher !

Une autre solution en vogue depuis quelques années est de loger chez un particulier, via des sites comme AirBnB. C’est en général une solution plus chère et avec beaucoup d’emplacements disponibles partout au sein des grandes villes. Veillez toutefois à en vérifier l’emplacement et le confort avant de réserver, et prenez garde à choisir un logement au gérant faible pour éviter des problèmes de tout ordre.

 

Les repas et restaurants

Le petit déjeuner

Les hôtels les proposent en option, mais pas de surprises : c’est cher. Renseignez-vous aussi à l’accueil de votre hôtel si le petit-déjeuner est accessible à tous les occupants de la chambre ou par paiement individuel.

En centre ville ou zone d’activités, vous pouvez éventuellement prendre un croissant dans une boulangerie. Certains préfèrent prendre un bon repas le soir de la ville, et compensent avec des encas équilibré le matin des journées de convention : barre de céréales, gâteaux adaptés, etc. (Évitez le chocolat, surtout en état. Vous ne tenez pas à voir un sac ou une poche transformée en chocolat fondu.)

 

Le déjeuner

Le moins cher reste évidemment de ramener avec vous le matin de la journée de convention un sandwich – ou équivalent – pour votre repas de midi, accompagné d’une bouteille d’eau.

Selon la convention, les prix de restauration peuvent (beaucoup) varier : des conventions de taille modeste ont souvent des bars ou cafétérias avec des repas à moins de 8 euros (Epitanime : des plats japonais pour 6€ avec de la place pour manger ; Jonetsu : un menu complet pour 5 euros, avec des sandwichs au poulet ou au thon !). Mais des grosses conventions comme  Japan Expo peuvent coûter assez cher: un combo plat + boisson peut monter facilement à 10€, tout en rappelant que toute sortie en journée est définitive et votre repas donc difficile à manger à l’extérieur sans Pass exposant.

 

Le dîner

Peu de conventions ferment suffisamment tard pour avoir de quoi vous restaurer pour un dîner. Alors, autant en profiter se faire un bon resto entre amis ou exposants, non ? 🙂