Conférence : Assembler l’animation – le compositing

Assembler l’animation : le compositing

Le compositing, dernière étape de la production d’une animation, n’est pas la partie la plus connue dans la création animée. C’est pourtant un maillon essentiel de la fabrication d’un anime, puisque c’est là que l’animation « prend vie », en quelque sorte : c’est à cette étape que les différentes suites de dessins et le décor sont assemblés pour donner un plan finalisé


Début de schéma de description du compositing - © 2016 Furansujin Connection

Plus qu’un simple assemblage mécanique, le compositing est aussi l’occasion d’affiner les choses et de travailler l’image. On y règle la lumière, ajoute des effets spéciaux, des filtres de couleur, des mouvements de caméra, etc. À la sortie, on obtient une séquence vidéo avec l’image construite d’un plan donné.


Différentes étapes d’un même plan (2019 - Maliki / Yapiko animation)

Pour parler de tout cela, nous recevrons Lucas Cisterne, qui a travaillé en tant qu’opérateur de compositing sur plusieurs animés comme Demon Slayer ou Fate/stay night: Heaven’s Feel. Durant un peu plus d’une heure, il détaillera les différentes facettes de cette étape cruciale qui fait le pont entre production et post-production. Il en profitera même pour faire une petite démonstration, en assemblant un court plan d’animation, directement sur place !

 
 
 
 

Intervenants :

Lucas Cisterne

Lucas Cisterne est un opérateur compositing, décorateur et artiste 3D vivant au Japon.
 
Il a travaillé sur des titres comme Demon Slayer, Fate/stay night: Heaven’s Feel, Maliki, et d’autres projets, occidentaux ou non.
 

Laisser un commentaire