Conférence : l’auctorialité dans l’animation

L’auctorialité au sein de l’animation : le cas de Neon Genesis Evangelion

Loin de l’approche « classique », où un artiste seul maîtrisait la création de l’intégralité d’une œuvre, la création audiovisuelle contemporaine fait intervenir des dizaines, parfois des centaines de personnes avant d’aboutir à une œuvre complète.

réunion de travail Evangelion 3.0+1.0 avec Anno Hideaki
ANNO Hideaki et l'équipe d'Evangelion : 3.0+1.0 travaillant sur le script.

Le cinéma d’animation, en particulier, produit des œuvres issues du travail commun de nombreux acteurs (producteurréalisateuranimateursstoryboardeurs…), qui ont tous un rôle à jouer dans le processus créatif.  

Personnages d'Evangelion 3.0+1.0

Les personnages d'Evangelion : 3.0+1.0.  
 
Les films d’animation de la saga Evangelion se sont révélés de véritables phénomènes de société. Comment une œuvre aussi remarquable a-t-elle pu voir le jour ? Quelle est la raison de son succès ? Quel sens lui accorder ? Ces questions s’inscrivent dans la recherche de l’auctorialité. En d’autres termes : dans la tentative de déterminer qui mérite légitimement le titre d’« auteur ». Cette question complexe nécessite une analyse approfondie sur les plans légal, moral, social, et bien sûr, esthétique.
 
 
Hideaki Anno lors d'une séance d'enregistrement du doublage d'Evangelion 3.0+1.0
ANNO Hideaki et l'équipe d'Evangelion : 3.0+1.0 pendant l'enregistrement du doublage 
 
Bien que cela ne soit pas une condition indispensable pour pouvoir suivre et apprécier cette conférence, nous encourageons le public à découvrir ou redécouvrir au préalable cette œuvre.
 

Intervenants :

Jean-Baptiste SCHERRER

Jean-Baptiste SCHERRER est chercheur en sciences humaines et sociales. Il a notamment étudié l’animation japonaise au sein du master Cinéma : esthétique, analyse, création de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et le travail créateur au sein d’un studio d’animation, dans le cadre du master Sociologie générale de l’EHESS.

Il est l’auteur de l’article Le Festival et le Marché international du film d’animation d’Annecy, un exemple de réconciliation entre la loi du marché et l’intervention institutionnelle, paru dans Entrelacs, 14 | 2018. 

 

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *