Conférence : Les dessous de la méthode Ki-oon

Les dessous de la méthode Ki-oon

Depuis 2012, l'éditeur Ki-oon bouscule les pratiques du marché du manga francophone en dénichant de nouveaux talents japonais, en créant des mangas en collaboration directe avec eux et en les éditant en France avant qu'ils ne le soient au Japon.
Passant outre les éditeurs japonais traditionnels et leurs habitudes éditoriales, Ki-oon a fait de cette idée une marque de fabrique.

   
Tetsuya Tsutsui fut un des premiers mangaka à travailler main dans la main avec Ki-oon.

Quels sont les dessous de telles créations ?
Comment se déroule la recherche de nouveaux auteurs, la création des projets et le processus éditorial quand 10 000 km séparent l'auteur de son éditeur ?
Et quelles libertés les mangakas japonais peuvent-ils espérer trouver en acceptant de travailler directement avec un éditeur français ?

   
Beyond the Coulds, Lost Children et Sous un ciel nouveau, trois créations pour trois genres très différents.

Ahmed Agne, directeur éditorial des éditions Ki-oon, viendra nous parler des processus à l'œuvre dans sa maison d'édition lors de cette conférence.

Intervenants :

Ahmed Agne

 C’est en 2003 qu’Ahmed Agne, avec Cécile Pournin, crée les éditions Ki-oon. Il faudra attendre mars 2004 pour la sortie du premier manga de l’éditeur mais la machine est lancée !

Tout petit déjà, Ahmed était captivé par les mangas et l’animation japonaise. Dès le lycée, il apprend la langue en autodidacte et finira même, dans le cadre d’un programme d’échanges, par vivre deux ans au Japon. En rentrant en France, il ne se retrouve pas dans le paysage éditorial. Avec Cécile, ils décident donc de lancer leur propre maison d’édition.

Depuis 15 ans maintenant, Ahmed Agne, armé de sa PASSION et de sa vision éditoriale sans pareil, remue le paysage du manga. Ki-oon est aujourd’hui le quatrième éditeur de mangas en France – et le premier indépendant – avec des titres forts, tels que A Silent Voice, Beastars ou My Hero Academia.

Laisser un commentaire