🏁 Fin des candidatures stands pour Jonetsu 666 🏁

Les inscriptions des stands pour cette nouvelle édition de Jonetsu sont désormais terminées. Merci à tous et toutes pour vos candidatures.

Cette année, le lancement de la période de candidatures a été fait assez tard, donnant une nouvelle fois une durée assez courte de 41 jours.
Durant ce laps de temps, nous avons reçu :

Demandes de stands créa

Nombre de demandes

Évolution du nombre de demandes de stands crĂ©a par Ă©dition de Jonetsu

Depuis quelques annĂ©es, le nombre de demande de stands crĂ©a s’est stabilisĂ©. Jonetsu et ses contraintes d’espace sont dĂ©sormais bien connues des artistes qui exposent en convention, nous devons donc nous attendre Ă  voir ce nombre de demande stagner tant que n’aurons pas plus d’espace Ă  proposer.

Ce n’est toutefois pas le jury qui va s’en plaindre : traiter prĂšs de 150 candidatures s’avĂšre dĂ©jĂ  plutĂŽt fastidieux !

Voici les profils des nombres de demandes par jour, en unitaire et cumulé :

Qui dit courte durĂ©e d’inscription dit forte dynamique dans les demandes de stands. Comme pour Jonetsu 5555 Encore, nous avons eu une croissance rapide des demandes, pour arriver au mĂȘme niveau qu’en 2020 en beaucoup moins de temps.

Cependant, le nombre de demandes journaliĂšres a Ă©tĂ© cette fois mieux rĂ©parti. Nous n’avons jamais dĂ©passĂ© les pics de demandes des premiers et derniers jours de l’inscription de Jonetsu 5555 Encore, comme vous pouvez le voir sur le second graphe.

EspĂ©rons cependant que, pour la prochaine Ă©dition, nous serons en capacitĂ© d’ouvrir les inscriptions plus tĂŽt, afin de donner plus de visibilitĂ© aux personnes qui ont postulĂ©.

Nombre d’artistes et formats de stands

Malgré ce nombre de demandes de stands trÚs stable, on observe une légÚre baisse sur le nombre de personnes qui candidatent pour cette édition de Jonetsu :

Total de personnes dans les demandes, par Ă©ditions de la Convention Jonetsu

Cela se traduira logiquement par une certaine baisse de la densitĂ© d’occupation des stands dans les demandes.

On va voir ça juste en-dessous, en regardant les rĂ©partitions de nombre d’artistes et des tailles de stands :

Les stands demandés par une seule personne sont en nette progression par rapport aux éditions précédentes. Cette progression ne se traduit pas vraiment dans les demandes de stands à taille compacte (demi-tables et 3/2 tables).

La demi-table semble tout de mĂȘme trouver son public, en Ă©tant l’offre d’entrĂ©e accessible Ă  toutes les bourses. Ce n’est pas le cas du format 3/2 tables, dont les demandes sont dĂ©sormais marginales.

Suite aux augmentations tarifaires de cette annĂ©e, nous avons Ă  nouveau fait le choix de ne pas restreindre l’accĂšs aux tables pleines Ă  des artistes qui candidatent Ă  plusieurs. Et tout cela va avoir un impact sur notre taux d’occupation thĂ©orique.

CorrĂ©lations et taux d’occupation thĂ©orique

Cette annĂ©e, nous avons tout de mĂȘme remarquĂ© une hausse des demandes de stands avec occupation surnumĂ©raire. C’est-Ă -dire de stands qui seraient thĂ©oriquement trop petits pour le nombre d’artistes qui viennent y exposer.

Si le jury n’en tiendra pas compte (pour tout vous dire, il n’a mĂȘme pas accĂšs Ă  cette information), les membres de l’association et plus particuliĂšrement de l’Équipe Stand vous voient et vous remercient du fond du cƓur 💖. Merci, vraiment, de partager le peu de place que nous avons Ă  offrir avec les autres artistes.

MalgrĂ© tout cela, le taux global d’occupation thĂ©orique des stands reste en lĂ©gĂšre baisse :

Pour rappel, ce ratio d’artistes par stand est un indicateur que nous suivons de prĂšs. Il dĂ©finit en gros combien de chaises des stands crĂ©a sont occupĂ©es par des artistes.

Devant le nombre de demandes de stands surnumĂ©raires en artistes, nous avons cette annĂ©e lĂ©gĂšrement modifiĂ© notre façon de calculer cet indicateur : lorsque le nombre d’artistes est supĂ©rieur au nombre de chaises du stand demandĂ©, cela contribue dĂ©sormais Ă  relever le niveau. Avec cette façon de faire, nous pouvons dĂ©sormais thĂ©oriquement dĂ©passer les 100% d’occupation.

Pour ne pas comparer des choux et des carottes, nous avons évidemment appliqué ce calcul à toutes les anciennes éditions. Voilà ce que cela donne :

Ratio d'artistes par module, par Ă©dition

Cela ne change pas drastiquement la forme de la courbe, et bien entendu nous n’avons ici que le taux d’occupation dans les demandes. Il ne reflĂšte pas le taux d’occupation rĂ©el des stands dans la convention, qui ne sera disponible qu’une fois le plan de la convention finalisĂ©.

Comme on peut le voir sur les annĂ©es prĂ©cĂ©dentes, le taux d’occupation aprĂšs jury est gĂ©nĂ©ralement plus Ă©levĂ©, signe qu’il est toujours plus efficace de candidater Ă  plusieurs. đŸ§‘â€đŸ€â€đŸ§‘

Renouvellement dans les candidatures

Un autre aspect qui a attirĂ© notre attention, c’est le nombre de nouvelles tĂȘtes dans les artistes de la convention. Nous regardons donc, pour chaque candidature, si elle provient de personnes qui ont :

  • DĂ©jĂ  candidatĂ© Ă  une prĂ©cĂ©dente Ă©dition ;
  • DĂ©jĂ  Ă©tĂ© acceptĂ©es par le jury lors d’une prĂ©cĂ©dente Ă©dition ;
  • DĂ©jĂ  participĂ© effectivement Ă  Jonetsu.

Avec tout cela, nous arrivons à déterminer le taux de renouvellement des stands créa dans la convention. Deux versions, cette fois-ci :

  • L’une prenant en compte l’ensemble des Ă©ditions passĂ©es, le renouvellement global.
  • L’autre ne prenant en compte que l’édition prĂ©cĂ©dente, le renouvellement annuel.

Si le nombre de demandes est stable, la proportion de demandes toutes neuves Ă©manant de personnes qui n’avaient jamais postulĂ© pour la convention ne chute pas pour autant.

On peut en tirer deux enseignements, l’un positif et l’autre plus attristant :
➕ La convention continue d’ĂȘtre dĂ©couverte par un cercle toujours plus large d’artistes.
➖ Un certain nombre d’artistes qui postulaient auparavant ne l’ont donc pas fait cette annĂ©e.

Suivant une mĂ©canique similaire, le taux de renouvellement des stands dans les demandes reste Ă©levĂ© dans sa version globale et a mĂȘme augmentĂ© pour sa version annuelle.

Comme on peut le voir sur les prĂ©cĂ©dentes Ă©ditions, la tendance sur le renouvellement aprĂšs jury et sur le renouvellement rĂ©el est Ă  la hausse. C’est le signe que les diffĂ©rents mĂ©canismes que nous avons mis en place pour donner un coup de pouce aux personnes qui souhaitent exposer pour la premiĂšre fois ont bien portĂ© leurs fruits. Nous allons donc les conserver dans le traitement des stands de cette annĂ©e :

  • Prendre en compte dans la sĂ©lection le nombre d’éditions d’affilĂ©e oĂč une personne a pu exposer dans la convention.
  • PrĂ©-rĂ©server une partie des tables aux candidatures des personnes qui n’avaient jamais exposĂ© auparavant.

Bien entendu, nous affinerons encore nos procĂ©dĂ©s aprĂšs la session de cette annĂ©e, et l’association reste toujours preneuse de tous les retours que les postulants pourront formuler. N’hĂ©sitez pas Ă  nous faire parvenir vos idĂ©es !

Perspectives

Comme pour les prĂ©cĂ©dentes Ă©ditions, le nombre de candidatures reste bien supĂ©rieur Ă  nos capacitĂ©s d’accueil. Ce sera malheureusement le cas tant que nous n’aurons pas de nouveau lieux Ă  vous proposer. Nous sommes toujours en recherche active de solutions Ă  ce niveau, et nous ne dĂ©sespĂ©rons pas d’un jour pouvoir fournir un stand Ă  une bien plus large variĂ©tĂ© d’artistes.

Pour cette annĂ©e encore, la sĂ©lection sera toujours un choix difficile, douloureux et fastidieux pour le jury. Heureusement pour les jurĂ©s, nous recevons de plus en plus de candidature comportant des portfolios bien structurĂ©s. 📂

Les résultats du jury devraient arriver courant février.
En attendant, l’association Nijikai remercie chaleureusement tous les artistes qui ont postulĂ©.

Merci pour votre confiance, nous avons tous hĂąte de pouvoir vous retrouver en mai prochain !

1 comment on “🏁 Fin des candidatures stands pour Jonetsu 666 🏁”

Laisser un commentaire